L'observation du patient

Cette initiation au drainage autogène vous permettra d'affiner votre démarche clinique pour répondre de façon efficace et personnalisée aux problématiques complexes de chaque patient. 

En effet, développé en 1967 par Jean Chevaillier, le drainage autogène est une des techniques de désencombrement bronchique reconnues (grade B). 

Néanmoins, le terme "technique" ne reflète pas la réalité dans la mesure où le drainage autogène est une prise en charge fondée sur une démarche clinique. Il consiste à analyser le profil ventilatoire du patient pour trouver la solution adaptée à sa physiopathologie.

Parce que les patients méritent une kinésithérapie efficace tout en étant douce et non contraignante, le drainage autogène vous permettra de choisir le bon outil au bon moment afin de rendre optimale la pompe respiratoire de vos patients et vos séances de kinésithérapie.

Hugues GAUCHEZ Hugues GAUCHEZformateur
34,00 

À propos

Dans la prise en charge des maladies respiratoires obstructives, le drainage autogène a fait ses preuves (grade B). Cette initiation au drainage autogène vous permettra d'affiner votre démarche clinique pour répondre de façon efficace et personnalisée aux problématiques complexes de chaque patient. 

Objectifs du TP

L'objectif du TP est de faire maîtriser l'observation du patient.

Prérequis

TP ouvert aux kinésithérapeutes.

Ce TP est issu de la formation : Drainage autogène

Vous souhaitez vous former au drainage autogène ? Reconnue pour son efficacité, cette méthode douce et non contraignante de désencombrement bronchique dispensée par Hugues Gauchez, président fondateur de l’Association Mucoviscidose et Kinésithérapie, vous permettra de choisir le bon outil au bon moment. Consistant à analyser le profil ventilatoire du patient pour trouver la solution adaptée à sa physiopathologie, cette pratique rendra la pompe respiratoire de vos patients et vos séances de kinésithérapie respiratoire optimales.

Voir la formation